Accueil Actualité [Tribune] En Afrique, le fantasme d’une  » communauté peule  » radicalisée